X

10 % de réduction sur votre première commande

Inscrivez vous à notre Newsletter mensuelle

Utilisez votre code sur l'ensemble du catalogue et découvrez notre collection de tapis uniques et authentiques

Découvrez la nouvelle collection de tapis berbères uniques et authentiques avant tout le monde

Vous aimez les produits rares et précieux, nous vous communiquerons nos nouveautés et nos plus belles trouvailles. Bienvenue dans la tribu

Vous aimez les produits rares et précieux, nous vous communiquerons nos nouveautés et nos plus belles trouvailles.

TRIBUS

Tapis Azilal : le tapis berbère aux mille et une couleurs – Le magazine Tribaliste

Tapis Azilal : le tapis berbère aux mille et une couleurs

Avant d’être l’appellation d’une catégorie de tapis berbères, « Azilal » est d’abord le nom d’une région du Haut Atlas au Maroc, au sud de Beni Mellal et à 330 km de Marrakech. La région de Tadla-Azilal. Créations originales agréablement colorées, aux lignes vives et dynamiques, qui ne manquent pas de s’associer très chaleureusement aux intérieurs contemporains, les tapis Azilal sont le fruit d’un travail artistique, laborieux et valorisant des femmes de cette région.
Tribaliste vous dévoile tout sur ce précieux tapis berbère, de sa création dans le berceau de la civilisation berbère au Maroc, à son inscription dans la décoration occidentale moderne.

La région Azilal et son savoir-faire

Sur la route nationale menant de Marrakech à Beni Mellal, appelée la route du Sultan, empruntée par Lyautey en 1923 pour déloger les tribus Zayane, se trouve la province d’Azilal. Ayant pour épicentre la vallée des Ait Boguemaz, aussi connue sous le nom de “la vallée des gens heureux”, les tribus berbères de la région d’Azilal comptent parmi elles les Aït Soukhman et Abdi Ait Said pour ne citer qu’elles.
Connue pour ses paysages verdoyants (en photo ici), la province d’Azilal, du haut de ses 1351 mètres d’altitude, attire de plus en plus de visiteurs notamment durant la période estivale. Avec un climat doux l’été, rude et froid l’hiver, les femmes des tribus berbères d’Azilal nouent des tapis depuis le début du siècle passé pour contrer les températures très basses des saisons froides. Une fois noués, les tapis servent de matelas en laine pour l’ensemble des familles de cette région rurale.

Loin d‘une production en série, c’est avec originalité que les femmes d’Azilal tissent chaque tapis berbère de manière artisanale, suivant des traditions transmises de mère en fille à travers plusieurs générations. Motifs irréguliers aux couleurs vives sur un fond blanc crème, le tapis Azilal est confectionné à partir d’une laine brute de première tonte à laquelle s’ajoutent de la laine teintée, des tissus recyclés ou des fils de cotons pour l’agrémenter de motifs. Outre sa laine plus rase que celle du Tapis Beni Ouarain, l’Azilal se distingue par l’alternance d’une ligne de laine nouée et deux lignes tissées par résille de traits délicatement entrelacés. Ce savoir-faire qui se perd au fil des générations, renforce la valeur des ces pièces uniques.

Au-delà du processus de confection, les tapis Azilal sont des ouvrages où les tisserandes de la région d’Azilal racontent leur histoire via les motifs ornant la pureté du blanc de la laine de base. Elles s’approprient les signes tribaux de leurs aïeux et l’alphabet berbère pour relater leur vie quotidienne de femme rurale. Les thèmes de ces arabesques tournent autour de la vie rurale, la fertilité, la maternité, la naissance et le mariage. Le tapis berbère d’Azilal peut aussi être le fruit d’une suite de formes géométriques discontinues qui évoluent au gré de l’inspiration des tisseuses. Abstraites et irrégulières, elles procurent au tapis Azilal un aspect unique et exceptionnel.
Depuis toujours, cet ouvrage artisanal est gratifiant pour les femmes tisseuses car leur produit fini permet de protéger leurs familles des rudes hivers, mais aussi de le transformer en source de revenu en le vendant.

Le tapis Azilal, de l’élément berbère à l’objet déco design

Aujourd’hui adulés et recherchés pour orner les intérieurs les plus design, les tapis Azilal sont connus pour le plaisir esthétique qu’ils procurent. Les couleurs pour les anciens tapis étaient réalisées avec des pigments naturels comme le safran, le henné ou la grenade. Aujourd’hui, elles peuvent être soit naturelles soit pigmentées avec des colorants artificiels.

Sur une laine de couleur neutre, souvent blanche, crème ou beige, viennent s’ajouter des motifs géométriques généralement symétriques de couleurs vives, voire fluos allant du rose au vert en passant par le jaune… Avec un poids moyen de 2,7 kg le mètre carré, le tapis Azilal inspire tant un style soutenu et sobre qu’une atmosphère décontractée.

Beaux d’abord par leur matière, la souplesse de leurs contours, la luminosité de leurs teintes naturelles et l’harmonie de leurs dessins, ils viennent s’accorder avec la plus naturelle des facilités aux styles déco modernes et contemporains. Les tapis Azilal peuvent compléter votre salon ou chambre d’enfants, tout comme décorer votre couloir ou hall d’entrée. De taille modeste, de 1 à 2 mètres carrés, ils peuvent se transformer en œuvre artistique murale.
Beaux enfin parce qu’ils apportent chaleur et volupté à votre intérieur, ils savent affirmer leur cachet malgré leur cousinage aliénant avec les tapis Beni Ouarain.
Sont aussi souvent associés aux tapis Azilal, les tapis nommés Ourika qui sont produits un peu plus au sud par les tribus berbères des montagnes du Haut Atlas à partir de Demnate au Nord, jusqu’à Imlil au Sud en couvrant la région montagneuse d’Ait Ourir, la vallée de l’Ourika et le parc de l’Oukaimeden